Sélectionner une page

Diagnostic des risques psychosociaux

Notre approche

L’approche d’Aicoma consiste à maitriser le risque à sa source (prévention primaire). Elle est centrée sur le travail et aussi à son organisation et renvoie à une prévention collective des risques. Elle se traduit par une évaluation des risques par un diagnostic approfondi ainsi qu’un plan d’action. Cette approche est la plus efficace à long terme, tant du point de vue de la santé des salariés que celle de l’entreprise.

En outre, cette évaluation permet à l’employeur de répondre à ses obligations réglementaires.

Notre démarche

La démarche de prévention des risques psychosociaux d’Aicoma se construit à partir de cinq étapes qui ont chacune leur importance.

les etapes

Etape 1 : Analyse de la demande et pré-diagnostic socio organisationnel (phase de recueil d’informations).

L’objectif du Diagnostic des risques psychosociaux est de bien comprendre la situation afin d’apporter une solution en adéquation avec la situation et l’organisation. Cette analyse se fait en entretien individuel avec le commanditaire et ensuite éventuellement, avec le médecin du travail.

On améliore que ce que l’on mesure, il est donc nécessaire de mette en place des indicateurs. Leur suivi dans le temps permet d’avoir une vision évolutive.

Etape 2 : Définition d’une stratégie d’intervention avec constitution d’un groupe projet chargé du suivi de l’enquête

L’engagement de la direction auprès des salariés est primordiale, donc, dans toute communication autour du projet, le cabinet Aicoma ne doit être qu’un outil ou une ressource à disposition de la direction, il est important que la ville reste le porteur de projet.

Constitution d’un groupe projet dont les membres sont à définir conjointement. Il est souhaitable d’avoir à minima un ou deux représentants de la direction, du médecin du travail et d’un ou deux délégués du personnel.

Ce groupe devra être impliqué au début de la démarche et devra faire en sorte que le personnel réponde et participe aux enquêtes qui vont être envoyées et aux évaluations qui vont être organisées.

Etape 3 : Diagnostic

Aicoma réalise l’évaluation des risques à partir de deux types de diagnostic : un diagnostic quantitatif et un qualitatif.

Un diagnostic quantitatif : Le diagnostic utilisé par Aicoma est inspiré des préconisations de de l’INRS issues des travaux du collège d’expertise sur le suivi des risques psychosociaux au travail revisité en 2018. Ce collège a été constitué à la demande du ministère en charge du travail afin de disposer d’un système de suivi des risques psychosociaux. Il a réuni plusieurs chercheurs français et internationaux de disciplines différentes bénéficiant d’une reconnaissance scientifique attestée.

Outre les aspects abordés par l’analyse standard, Aicoma peut personnalisées le questionnaire afin de s’adapter aux domaines spécifiques. A noter que ce diagnostic est anonyme.

La restitution peut se faire par service, par secteur, par tranche d’âge, etc…à définir en commun lors de l’analyse de la demande. Néanmoins, il faudra veiller à ne pas trop affiner la sélection afin de garder l’anonymat des salariés.

Ce questionnaire évalue plusieurs dimensions

  1. Les exigences du travail
  2.  Les exigences émotionnelles
  3. L’autonomie et les marges de manœuvre
  4. Rapports sociaux et reconnaissance au travail
  5. Conflits de valeur
  6. L’insécurité socioéconomique
  7. Leadership (chapitre ajouté par Aicoma)

Un diagnostic qualitatif :

Aicoma associe des données qualitatives (questions ouvertes, entretiens individuels, entretiens collectifs,). Les données qualitatives sont des compléments indispensables, qui enrichissent et contribuent à la pertinence de l’évaluation.

L’enjeu de cette étape est d’identifier les éléments qui sont source de stress pour les salariés dans les situations de travail. Cette étape permet de comprendre sur quels facteurs il est important d’agir afin de réduire, voire supprimer les sources de stress des salariés.

Nous procédons pour cette phase à la conduite d’entretiens individuels et des entretiens collectifs

Etape 4: Restitution du diagnostic et proposition d’un plan d’actions .
(Possibilité en option de présenter ce résultat en CSE)

La restitution du résultat de l’étape de diagnostic permet d’identifier les pistes d’amélioration afin de construire le plan d’actions de prévention. On distingue trois natures d’actions de prévention : Agir sur l’organisation du travail – Former ou coacher les managers – Prendre en charge les personnes en souffrance.

Etape 5 Mise à jour du document unique d’évaluation des risques professionnels (DUERP).

L’entreprise devra utiliser ce diagnostic afin de mettre à jour le Document Unique d’évaluation des Risques (DUERP)

Etape 6 : Mise en œuvre du plan d’actions (en fonction des décisions prises suite au résultat du diagnostic)

Aicoma pourra proposer l’animation des formations ainsi que du coaching dans son domaine de compétences. Chaque action pouvant être assurée par Aicoma fera l’objet d’une planification et d’un devis correspondant.